On voit depuis quelques années un grand engouement pour le growth hacking, un terme utilisé à toutes les sauces.

Il s’agit de différentes stratégies qui ont permis à des sociétés comme Airbnb, LinkedIn ou Spotify de grossir très rapidement.

Elles restent cependant aujourd’hui très mystérieuses. On vous en dit plus sur ces méthodes très convoitées par l’écho-système startup.

Rassurez-vous, le growth hacking n’est donc pas une diablerie !

via GIPHY

La définition du growth hacking

Un peu d’histoire

Pour la petite histoire, il s’agit d’une stratégie créé en 2010 par Sean Ellis. Le terme lui est venu lorsqu’il devait nommer son poste avant de quitter son entreprise : DropBox.

Vous devinez bien qu’aujourd’hui notre cher Ellis se porte bien et mène sa vie d’entrepreneur, investisseur. Il est d’ailleurs le PDG du célèbre site GrowthHackers.com qui est une référence dans le domaine.

Ferrari rouge garé devant un grand bâtiment avec en arrière plan un couché de soleil

Le growth hacking : la théorie

De façon globale, c’est une stratégie qui a pour but de générer une énorme croissance et rapidement. Il n’y a pas de méthode bien définie, il s’agit plutôt d’utiliser des leviers plus ou moins connus selon les secteurs d’activités.

Par conséquent, chaque startup qui pratiquent le growth hack ne l’utilisent pas de la même façon. Tout dépend du contexte de celle-ci.

En réalité, le Growth Hacker est un genre de marketeur 2.0 qui possède une vision beaucoup plus technique. Cette discipline demande des compétences en :

  • marketing digital
  • développement 
  • analyse de la data 
  • webdesign et UX
schema représentant le fonctionnement du growth hacking

Credit : La fabrique du net

Cette diversité leur permet d’obtenir une pensée et une méthodologie 360. L’objectif de tout ça ? Obtenir un maximum de croissance au coût le plus bas possible. L’automatisation et la ruse sont au centre du growth hacking.

Stop à la solution miracle

Soyons clair, dans “growth hacking”, le mot growth signifie croissance. Un petit éditeur de logiciel ne passera pas de 0 à 1000 utilisateurs à l’aide de cette stratégie. Pour hacker de la croissance, il faut déjà de la croissance.

Le Growth hacking peut cependant faire passer la startup de 500 utilisateurs à 10 000. Il doit nécessairement y avoir une croissance de base  pour obtenir de bons résultats.

Si le produit en question ne trouve pas de clients, le growth hacking ne l’aidera pas non plus. On ne transforme pas un âne en un cheval de course, il en est de même pour un produit

Et concrètement, ça ressemble à quoi le growth hacking ?

Le sujet fascine, mais vous l’aurez compris, cela n’a rien a voir avec les “méchants hackers” qui piratent les données de sociétés. Ici tout est légal (ou presque), le métier de growth hacker est même très prisé (et deviens petit à petit indispensable)

bureau d'un growth hacker faisant du growth hacking dans l'obscurité

Pour vous donner une idée plus précise, voici 3 exemples de société du btob qui ont généré une hyper croissance à l’aide de growth hack. 

Cas #1 : Hotmail

C’est un cas d’école, il est l’exemple phare lorsque l’on parle de growth hacking. Lors du lancement de Hotmail, les fondateurs décident d’intégrer un message à la fin de chaque mails envoyé par les utilisateurs. Voici le message :

“P.S I love you. Get your free email at Hotmail”

Vous imaginez la suite, le lien qui redirige vers le site Hotmail est intégré dans le message. Résultats, ce growth hack génère un phénomène de viralité fulgurant. En moyenne, 3000 nouveaux utilisateurs/ jour et 1 million en 6 mois.

Cas #2 : Sortlist

Le hack utilisé par Sortlist est relativement simple. Il proposait sur les réseaux sociaux un pack de formation au marketing digital.

La condition pour obtenir ce dernier ? Le partager sur la plateforme. Aussi simple que ça.

Le téléchargement de masse a mené à du partage de masse qui a conduit en toute logique a une explosion de notoriété en un temps record. Une nouvelle fois, la viralité est de la partie.  

Cas #3 : Box

Box Inc est une entreprise américaine de partage de fichier et de collaboration en ligne. Créer en 2005, elle atteint 12 ans plus tard les 250 millions de dollars.

Le hack dans tous ça ? Les fondateurs ont ciblé les employés d’ETI et grandes entreprises en leur donnant l’accès gratuit à l’outil. L’objectif était que les employés partagent le logiciel entre eux de façon à ce que les entreprises décident de l’acheter par la suite.

La ruse est donc de s’attaquer directement aux utilisateurs finaux qui ont peu de pouvoir de décision plutôt que d’essayer de négocier directement avec les décideurs

L’autre point est bien la qualité de l’outil. Pour remplacer le logiciel utilisé par les salariés, Box Inc proposait un outil vraiment meilleur.

Le growth hacker : un profil très particulier

A l’heure actuelle, les growth hacker sont des couteaux suisses du digital. Ils savent manier les bons fils pour parvenir aux résultats via leurs habilités. La polyvalence leur donne une vision différente et leur permet de hacker ces étapes de croissance.

Leurs process de mise en place sont souvent fondé par une phase de test qui à un moment donné aboutit à un résultat. Par la suite, un système d’automatisation est mis en place pour “scaler” (mise à l’échelle).

immense arbre possédant de nombreuses branches qui représentent les compétences a obtenir pour faire du growth hacking

Après lecture de l’article, n’importe qui pourrait se dire : “je vais reproduire les hacks des entreprises qui ont réussi”. Malheureusement, si c’était aussi simple, nous serions tous à la tête d’une licorne.  

La plupart des stratégies de growth hacking qui ont fait les succès de grosses sociétés comme Facebook, Linkedin ou Airbnb ne sont plus possibles. D’une part, parce qu’il s’agissait de produits d’exceptions et d’autre part, le contexte n’était pas le même il y a 10 ou 20 ans.

Mais on vous rassure, il y aura toujours des techniques de growth hack qui peuvent tout aussi bien marcher dans votre cas. Encore faut-il avoir un bon produit et une croissance 😉 

Le growth hacking est un sujet qui vous intéresse ? Vous cherchez à générer des leads via des techniques de growth hacking mais ne savez pas par ou commencer ? N’hésitez plus et prenez un rendez-vous avec un conseillé Lead Generator !