L’A/B testing, c’est la solution indispensable pour optimiser vos actions marketing et commerciales.

Vous êtes en recherche de croissance à perte de vue pour votre startup ? Commencez déjà par suivre vos performances et voir les points à optimiser.

Pour cela, vous allez devoir faire de l’A/B testing, travailler A/B test, manger A/B test et même vivre A/B test.

Mais au faite, A/B testing ça veux dire quoi ?

L’A/B testing, qu’est ce que c’est ?

“Encore du jargon de marketeux à la c** ” vous vous dites ? Eh bien vous allez vite comprendre que le nom donné à cette stratégie est plutôt logique.

L’A/B testing est une méthode qui permet de comparer l’efficacité de 2 pages d’un site web. Une version A (qui est la version d’origine) face à une version B (la version qui implique une modification).

Les phases de test s’effectuent avec des échantillons d’audiences similaires :

100 personnes testent la version A / 100 personnes testent la version B.

Je rappelle que bien évidemment qu’aucun des cobayes n’est au courant du test, ils agissent par conséquent comme des visiteurs “normaux”. Un visiteur assiste à une seul et unique version du test. 

Si la page B obtient de meilleurs résultats que la page A (donc celle d’origine), elle vient la remplacer.

J’utilise ici l’exemple d’une page de site web, mais on peut utiliser cette méthode pour absolument tout :

  • Un emailing promotionnel
  • Une landing page de produits/services 
  • Une annonce sponsorisée
  • Votre structure de page

Toutefois, ce type de tests peut s’étendre à n’importe quel support digital. Ainsi, on peut tester et optimiser une page web classique, un formulaire de contact ou même un jeu concours.

Concrètement, il s’agit d’une méthode “test & learn” qui doit être mise en place de façon constante. Encore une fois, le but est d’optimiser la performance ;).

Exemple d’A/B testing #1

Lors de la conception du contenu A et de sa variante B, il est possible de faire varier les éléments suivants :

  • un bouton (couleur, texte)
  • une image (position, taille)
  • un bloc texte (formulation, position, majuscule, minuscule, couleur, lien)

Dans l’exemple ci-dessous, nous souhaitions optimiser notre taux de clics sur un bouton d’appel à l’action présent sur un article de blog.

Pour cela, nous avons conçu 2 versions (A et B) avec une variation de couleur mais aussi, une variante de texte sur le bouton.

Image qui illustre 2 versions de boutons différentes en AB Testing

Nous avons donc testé et envoyé les 2 versions sur l’échantillon test. Aussi, nous avons constaté que le bouton bleu obtenait un score plus élevé que le bouton rouge (6% contre 1.5%).

Nous avons donc envoyé la version B au reste des destinataires car cette dernière avait plus de chance d’obtenir de meilleures performances.

Exemple d’A/B Testing #2

Chez Lead Generator, nous envoyons chaque semaine une newsletter à notre base de données. L’intérêt est majoritairement l’apport de contenu avec les nouveaux articles du blog.

Afin d’optimiser le taux d’ouverture de celle-ci, nous avons décidé de remplacer l’image du premier article par un GIF à ton humoristique.

Pour ce faire, nous avons envoyé une version A (avec la photo en premier lien) et la version B (avec le GIF) aux 2 échantillons.

Suite à cela, la version A obtient 4% de taux de clic face à la version B qui en obtient 10%. Le résultat est flagrant.

Effectivement, dans ce cas-ci on peut penser qu’il s’agit d’un growth hack. Cependant, il ne faut pas confondre, dans notre cas l’A/B testing est purement utilisé pour de l’optimisation.

Les astuces pour réussir son A/B test

Lorsque l’on parle d’A/B test, il faut bien comprend que cela peut s’appliquer à tout et n’importe quoi. Changement de couleur d’une landing page, rétrécir un CTA, supprimer le champ d’un formulaire…

Le concept reste toujours le même : voir quelle version est la plus performante ! Un simple changement de couleur peux voir faire gagner des leads.

Parmi les outils pour réaliser vos actions A/B test, AB TESTY est de loin la plus connue. Certains outils tout-en-un comme Hubspot ou ActivCampaign bénéficient également d’outils pour réaliser les tests

Maintenant, pour bien réussir son A/B testing, voici 3 points à bien mettre en oeuvre :

  • Avant de vous lancer, analysez bien vos indicateurs sur Google analytics ou SEMrush. Ne vous fiez pas à des ressentis mais bien à des résultats d’analyse. Prenez le temps de regarder si vous ne passez pas à coté d’un détail qui joue tout simplement en votre défaveur
  • Lors de la mise en place d’un A/B test, la version A doit impérativement être la version d’origine. Celle-ci doit être en confrontation avec la version à tester (= B). La version la plus performante prend/garde la place
  • Intégrez l’A/B testing dans votre stratégie, vous devez être constamment en phase de test et d’optimisation. En marketing digital, les résultats ne sont jamais assez, on vise toujours plus

J’insiste sur le dernier point, pour vous donner une idée, les plus grands sites e-commerce du monde sont toujours en phase d’A/B test.

Vous devez faire de même et vous dire que la perfection n’existe pas. Il y a toujours des points à gagner.  

Vous souhaitez lancer une campagne d’optimisation avec l’A/B Testing ? Ou vous avez simplement des questions sur le fonctionnement de cette approche ? N’attendez plus et prenez contact directement avec un conseillé Lead Generator !